Légende d’Excalibur

Pas de commentaire

Un beau jour en terre de Bretagne, un homme qui s’appelait Merlin fut confronté à la vision d’un adversaire redoutable qui tel un dragon rouge déchainé faisait dessécher et fissurer la terre à chaque pas, à chaque fois que son ambition, sa colère et sa convoitise venait à toucher la terre. Il n ‘eut pas besoin longtemps de douter et de penser au futur qui se dessinait sous la menace de cette magie noire sans précédant qui se rapprochait à la vitesse d’un cheval furieux et qui mettait en péril le futur de tous les clans celtes.

Ce jour Merlin se mit en route pour aller trouver les clefs et les soutiens, pour trouver la force de combattre se redoutable dragon rouge, il fit un long voyage dans bien des mondes, il alla voir les korrigan, les elfes, les marie morgandes, mais tous se riaient de tels propos invraisemblables ou bien étaient terrifiés à la simple évocation d’un tel danger. Alors il eu a aller chercher profondément sous terre et très haut dans le ciel pour chercher la force en lui de désobstruer l’horizon de ses dangers. Puis après un long repli dans la forêt de brocéliande, prêt du mirroir au fées, la dame du lac vint à sa rencontre, elle sentait elle aussi le danger la traverser et lui fit don d’une épée nommée excalibure. Elle lui rappella que cette épée ne pouvait être dans la main d’un coeur impure sans risquer de causer le chaos, cette épée était magique mais cela faisait d’elle la plus tranchante des épées pour soi-même comme pour tous les hommes au voisinage, cette épée n ‘est pas une épée de métal faite pour tuer, elle juste un don du ciel et de l’océan pour rétablir l’équilibre et la paix. Peut être que l’excalibur n ‘était autre que l’intégrité aux vérités intérieures, une épée que la dame du lac à bénit de son amour. Alors, une fois investit de cette épée, merlin vola tel un faucon émerillon et se laissa guider par les vents jusqu’à la rencontre d’un futur roi en mesure de porter cette épée. Alors il rencontra le jeune Artus, il alla non loin du village pour planter l’épée dans la pierre avec un enchantement qu’aucun mortel n ‘aurait pu déjouer sauf un roi légitime, le temps qu’Artus soit prêt pour cette épreuve. Puis il alla trouver Artus et devint son enseignant, l’entraina a devenir le chevalier de l’ours, il le prépara à surpasser ses plus grandes peurs et à préserver son intègrité en toute circonstance, il l’entraina à ne plus se battre contre des hommes, mais contre des mauvais esprits, il lui apprena à sentir la couleur des vents qui enchainent et possèdent les hommes apeurés ou en colère et qui ainsi les éloignent de leur âme. Puis un beau jour, aux yeux de tous Merlin emmena Artus devant cette épée plantée dans la terre qu’il fut seul en mesure de lever hors de terre malgré les milliers de prétendants roi du nord qui eurent essayé auparavant. A cet instant, nul hommes du clan ne se sentait plus le besoin de réclamer la place d’Artus roi légitime sous la protection du ciel et roi légitime du peuple tenu par le devoir des les protéger, nul homme n’avait autre audace que d’oser croire en lui et le servir face aux épreuves à vaincre qui seront sans nul doute à la hauteur du dont que la nature lui a fait. De là commença la longue lutte de ces hommes et femmes hors du commun; une déesse des eaux, un souverain des vents et un souverain du peuple qui eurent encore à s’allier à bien d’autres forces du peuple jusqu’à former la table ronde. Une alliance enchantée qui eu a traverser d’incroyables épreuves jusqu’au jour ou la colère de ce dragon rouge fut vaincu. Le dragon ayant retrouvé sa sérénité fut ainsi libre de retourner à son sommeil. Ce jour là, le danger pour la paix des terres celtes fut bravé par des hommes et femmes dont la légende voyage encore jusqu’à nous 1500ans plutard…

…ou peut être était-ce l’histoire qu’un oiseau avait chanté à son clan pour les tenir prêt à ne pas perdre pied, à l’heure venue de la colère de ce dragon dont il voyait le grondement rougeoyant se dessiner sur l’horizon lointain…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s