Légende de Maui et la rivière de la vie…

Pas de commentaire

Un beau jour, l’un des fils de Taaroa et Uahea nommé Maui Tii Tii, ( Maui aux cheveux noués) fut confronté à une grande tourmente au sein des clans, l’embouchure de la rivière avait pris le gout du poison, et les hommes s’accusaient tous les uns les autres de ce malheur et se battaient sans fin…

Mais malgré leurs bonnes intentions, malgré tous les combats, la rivière ne semblait plus guérir, et chaque fois que la violence augmentait, le poison était plus fort et les hommes devenaient plus fou. Certains hommes se barricadaient avec leurs douleurs, certains ne servaient plus que leurs intérêts personnels, d’autres éparpillaient leurs forces dans une lutte avec un mauvais génie à mille têtes, et chaque jour les sources de discorde se multipliaient, et l’horizon n ‘était plus que conflits à perte de vue, alors Maui bien que guerrier légendaire eu alors choisi de ne pas perdre ses forces à combattre inutilement des ombres par milliers sur son chemin, il prenna alors sa rame et remonta le fleuve de la vie pour aller trouver la source du poison. Et comme les dieux lui avait enseigné que le poison et le remède sont toujours lié comme une vérité utilisée à l’endroit ou à l’envers… il eu a ramer si longtemps, qu’il alla au delà des dernières terres habitées, traversa le pays de l’eau, le pays du feu, le pays des vents, et enfin il du survivre au pays des morts…là a l’instant de sa dernière force il pu voir l’antidote mais à quoi bon il n ‘était plus que le millionième d’un vivant, alors Atea, le père des dieux qui l’avait suivi sur sa longue route lui envoya une déesse de l’eau pour l’aider à retrouver ses forces et son esprit. Alors il se releva et empoigna le joyeux remède, mais ce beau jour, l’aventure n ‘était pas finie, il avait ramé et volé si loin qu’il fallait encore trouver le courage de revenir parmi les hommes, alors sa rame magique le guida à la bonne heure vers le chemin du retour, jusqu’à enfin pouvoir verser l’antidote au bon endroit dans la rivière et laisser le temps soigner ceux qu’il aimait tant…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s