L’art de ne pas perdre la boule… à bord du vaisseau Argos? ;-)

La Terre, le soleil, la galaxie, le amas de galaxie, chacun à ses poles, son axe et chacun à son sud, l’histoire du voyage d’une Terre qui danse dans l’univers…

Pas de commentaire

Regardons à présent, un peu ces histoires de nord et de sud qui gouvernent nos auras comme une robe d’énergie qui racontent notre chemin, des boussoles en soi comme j’y fais mention dans la rubrique navigation dans l’humain, mais aussi un axe et une robe magnétique pour la terre (cf image de la terre ci-dessus), des histoires de polarité, de magnétisme, de fréquence, d’intensité, bref on va faire simple avec le mot Polarité …divine, peut être bien que la lumière est vivante qu’en pensez vous et que sentez vous, que croyez vous? même si Mr Darwin semblait en litige avec le divin… la lumière me semble bien aimer, tout autant parler, s’animer, grandir et se reproduire…?

Alors voilà, une boussole avec un axe lumineux… »un flux électromagnétique », d’un coté le sud, de l’autre le nord, et un champs magnétique qui rayonne plus ou moins fort! et ainsi on rencontre des polarités dans la lumière elle même, des polarités tout autant dans la matière, dans des molécules, une polarité dans l’eau, dans les cellules, des polarités humaines, Céleste, solaire, Galactique, et même super galactique (SG), et même bien au delà çà semble probable, comme une grande histoire de boussole naturelle qui enchanterait la vie !?

Le 3ème SUD, le pole SUD Galactique prêt de la constellation du sculpteur…et à la suite veuillez trouver des illustrations rencontrées sur le web pour montrer notre galaxie, ses bras et son axe de rotation, une bien grande magie qui nous fait danser à la vitesse de la lumière !

Comme une histoire parlant d’un vaisseau portant l’humanité à bord et naviguant de l’infiniment petit à l’infiniment grand sans perdre son cap, à son rythme… naviguant depuis les boussoles intérieurs de l’homme (cf. catégorie navigation dans l’humain), elles
mêmes gouvernées par la boussole de la terre dansant avec l’axe d’un soleil, un soleil lui même invité à faire évoluer son nord selon la boussole de la galaxie, elle même dansante autour du centre d’une super galaxie…ainsi, sur cette carte des étoiles, ces 4 NORD/SUD de notre ciel tendent à s’accorder et à trouver un équilibre juste au fil du temps, dessinant une trajectoire unique pour cette planète dans l’univers…, chaque nord est contenu par un autre nord…contenu les uns dans les autres comme on mettrait des poupées russes les unes dans les autres… ces nords plus grands que nous sont positionnés en des point distinct du ciel, avec des rayonnements et des alignements à des astres différents…etc… enfin, tout cela pour suggérer qu’on semble tous invités à marcher à naviguer, à survivre et à grandir, autant que l’on fait toujours partie d’un champs d’énergie plus grand que soit,

 On dirait bien qu’en chaque instant on est soutenu par la vie qui nous compose et nous soutient, et on soutient la vie qui nous contient… en chaque instant qu’on soit cellule, homme, étoile, galaxie, jeune ou vieux, chaque être a une juste place dans l’univers et tout le monde est à la fois maitre inspirant de ce qu’il soutient et élève de la suite de son chemin….;-)

Et si l’on racontait la fable de la Fontaine du lion et du rat aujourd’hui, peut être, que le lion, cet animal qui perd difficilement le nord a malgré tout, toujours besoin d’un plus petit que lui pour ne pas rester prit dans un piège, et dans cette fable le rat a qui le lion avait donner sa clémence vient alors aider le lion à se libérer d’un filet… pour faire entendre à la fin de l’histoire, cette phrase disant: « patience et longueur de temps valent mieux que force ni que rage »…et quand on regarde un peu plus en profondeur on voit qu’il est parfois compliquer même pour un lion ou un ours de ne pas tourner en rond autour du nord si on a perdu le sud, Sirius semble alors bien l’étoile blanche qui rappelle une autre grande sagesse au sud à la source de la vie…là ou les égyptiens semblaient aussi dessiner une constellation d’un lion assis et vigilant devant le sud… enfin pour ce qui est du rat, ce rongeur malin dans la fable, je crois que j’aurais tout autant envie de lui suggérer de ne pas saboter le navire trop vite…lui rappelant qu’il y a aussi toujours des forces plus grandes que soi dans l’univers pour nous contenir nous soutenir et guider la danse des étoiles, là ou le rat, ce petit génie de la pagaille s’abandonnerait volontiers à transmettre ses maux à son monde et à ronger tous les liens comme les « cordages » d’un navire qui passerait sous son museau…😉

Un cortège de Marara* en mer, c ‘est pt ‘être le premier bon signe pour dire que Atu tahi (Poséidon) nous laissera passer sur son territoire… !? 😉
( trad: poissons volants)

Je vous invite par la suite à visionner les articles concernant l’étoile Sirius, l’étoile au Pole Sud Super Galactique qui raconte comme une histoire de corde tressée, un voyage en peinture et en carte des étoiles vue par différentes cultures.

Mauruuru, merci et que les vents nous soient favorables pour la suite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s