Légende de Hina et de l’anguille géante

One comment

Un beau jour un vent raconta une légende du coté des îles de la Société, la déesse Hina fut promise selon les coutumes de sa famille à un Homme, un chef de bonne stature demeurant sur la montagne. Alors, le jour venu de se marier Hina alla rencontrer cet Homme, et lorsqu’elle se présenta chez cet homme, il fut tout de suite envouté par la beauté de Hina.

Mais lorsqu’elle le vit, elle s’aperçut que c ‘était en réalité une anguille géante. Hina fut terrifiée à l’idée de s’unir pour le reste de son existence à une anguille géante, elle fondit alors en larme en se sentant prise au piège d’un grand conflit intérieur. Ne souhaitant pas déshonorer la volonté de ses parents par amour et respect pour eux, et ne souhaitant pas non plus passer la fin de ses jours aux cotés d’un homme que son cœur rejette. Elle se sentit dans l’impossibilité de choisir, aucun des deux choix n’était le présage du bonheur à venir pour cette jeune femme qui aimait tant la vie et les siens, qui cultivait tant d’enchantements et de rêves dans son cœur depuis sa tendre enfance. Tant de choses qui la liait d’amour à son monde et irradiait les gens de son village de sa joie de vivre.

Alors Hina, eu vent d’un homme étrange qui peut être pourrait l’aider face à la difficulté de son épreuve. Il vivait à quelques lieues du village quand il n ‘était parti en voyage, cet homme mystérieux s’appellait Maui. Hina se rendit là ou Maui vivait et par la volonté d’Atea, il fut présent ce jour là. Il l’acceuillit et elle s’effondra en sanglots en lui racontant son histoire. Maui était peiné par cette situation tout autant que Fenua et Atea: la terre mère et le père des dieux furent peinés de voir une de leurs filles condamné par la coutume de son clan à une vie de malheur à contre chemin de l’ordre naturel de l’univers. Alors Maui décida de l’aider, il dit à Hina qu’elle pouvait rester chez lui le temps que tempête se passe à une condition: elle devrait informer sa famille qu’elle allait s’absenter dans les montagnes pour un temps, le temps de se sentir prête à devenir la compagne aimante d’un homme. En les priant de ne pas s’inquièter car elle se rend à une endroit ou elle se sentirait en sécurité. Alors Hina accepta, elle retourna à son village pour rassurer les siens puis elle revint chez Maui. Alors les semaines passèrent et les mois passèrent, et Hina se sentait sereine et à nouveau en paix en présence de Maui. Mais avec l’absence de Hina au village, son clan sentit un grand vide, les gens étaient étrangement moins joyeux et se disputaient beaucoup plus, mais certains aux villages comprirent très vite que malgré l’absence d’Hina, elle restait dans leurs coeurs et leurs esprits, il fallait s’en inspirer, et il ne fallait donc pas oublier de rire et de jouer pour que le quotidien ne pèse pas plus lourd que son poids.

Par ailleurs, un beau jour l’homme de la montagne commença à s’impatienter de ne pas voir cette promise qu’il avait tant hâte de voir au service de ses 1000 volontés. Il sentait que quelque chose ne tournait pas rond et alla au village de Hina pour aller réclamer sa promise aux parents d’Hina, il inculpa leur honneur et menaça la paix entre leurs clans. Les parents de Hina se sentirent accablés d’une telle situation, et assurèrent que Hina viendrait se présenter à lui quand elle sentirait le moment venue, et qu’il ne pouvaient aller contre la volonté de leur fille.

Et le temps passa, et les semaines s’écoulèrent, alors ce chef suspicieux envoya des hommes à interroger la population à la recherche de Hina, et bien vite il apprit qu’elle s’était réfugié chez Maui. Alors cet homme fut excédé par la colère, et il décida d’aller chercher lui même sa promise et la ramener bon gré, mal gré à sa demeure tel que promesse fut faite. Il voyait rouge rien qu’à l’idée qu’elle soit chez ce Maui, à qui il se jure de lui montrer son imposante suprématie.

Maui en regardant le ciel, ne tarda pas à voir cet homme furieux se rapprochant de l’horizon lointain à l’horizon proche, jusqu’à ce qu’il le vit de ses yeux, arrivant par la mer devant chez lui pour le défier. Cet homme n’en avait plus que l’apparence, mais comme Hina lui en avait témoigné, son âme n ‘était plus qu’une anguille géante avide de possession. Alors paisiblement Maui, l’acceuillit en paix et en frère sur la terre qu’il gardiennait, et invita l’homme à s’asseoir et il l’interrogea sur les motivations de sa venue et demanda en quoi il pouvait l’aider.

L’homme lui répondit qu’il gardait chez lui quelqu’un qui lui appartenait, et qu’il venait récupérer son du.

Maui répondit alors:  » Qui est tu donc cher frère? Pour exiger et donner un ordre à un corps qui n ‘est pas le tiens, et choisir la route d’une âme qui n ‘est pas tienne?

Alors l’homme anguille s’insurgea de la réponse de Maui et voulu engager le combat.

Maui lui répondit alors:  » pour se battre avec toi, il faudrait que j’ai le même conflit que toi en moi, alors fait selon ton bon vouloir, si tu veux prendre mon corps, je ne me défendrai pas, prends cette vie que la nature m’a fait don et que j’ai tissé avec amour. Mais assures-toi de voir au delà avant d’agir, assure toi d’avoir la force de porter sur tes épaules le poids de mon âme sans quoi l’univers te videra d’autant que le vide que tu auras causé à ce monde. Et si ton acte n’est pas humble, ton voyage dans l’existence risque d’être bien court et malheureux pour toi et tout ceux qui t’aiment, ceux qui t’entourent et te soutiennent malgré tes sombres ambitions. Il ne restera alors de ton existence qu’un sombre souvenir de chaos dans les légendes de ceux qui nous succèderont. »

L’homme furieux fut si enragé qu’il voulu prendre la tête de Maui, pour corriger son insoumission à son exigence. Cependant à cet instant, derrière Maui, Hina était en larme et suppliait cet homme à qui elle avait été promise de ne pas tuer Maui…elle s’adressa à cet homme et lui dit : « voilà que je suis venu chercher la paix ici pour trouver la force de choisir et de me dévouer en dépit de tout mon être et voilà que tu menaces la dernière parcelle de paix qui ait pu m’accueillir et me veiller, comment pourrais-je alors aimer un homme d’une telle attitude? Un être ne semant que le chaos dans son sillage et bâtissant son trône aux dépends de ceux qui l’entoure? « 

Alors à cet instant, face à cet homme furieux, le mana du ciel et de la terre était à son comble, l’homme se sentit pris au piège de sa prétention, la nature résonnait de tout son mana, l’océan se mit à agiter dangeureusement la pirogue de cet homme, les vents assombrir le ciel d’une légion de titanesques nuages et l’orage du ciel gronda, et l’orage de la terre trembla. L’esprit de ce guerrier rouge fut alors prit de terreur par l’inhospitalité de toute part qui transperçait tout son être. Ses jambes devinrent si vacillantes, quelles ne laissèrent à cet homme terrifié à l’idée de la mort, que la liberté de regagner sa propre pirogue. Alors une minuscule lueur de soleil est apparue à l’horizon pour l’inviter vers l’ouest. Et l’océan insurgé lui laissa un étroit chemin de clémence tel un courant vers ou lever les voiles et partir avant l’arrivée de la nuit.

Alors en contemplant cet homme, disparaissant sur l’horizon pour se mettre en route vers son propre destin , Maui dit à Hina: « Tu vois Hina, même l’anguille lorsqu’elle est devenue grande rencontre son heure pour accepter le cours de l’univers. Lorsque son ventre est devenu trop insatiable pour rester dans les petites eaux. Lorsque son amour est bien moindre que l’amour qu’il exige de son monde, alors vient le moment pour lui de rejoindre le plein océan, pour aller y perpétuer le don de la vie et ainsi rencontrer la suite merveilleuse de sa propre existence… »

Aux suites de cette rencontre de trois destinées, il semblerait bien que l’ambition rougeoyante de cet homme fut anéantie, tel une anguille qui aurait perdue sa tête, pour laisser les clans revenir à leur paix au fil de l’univers…

Hina regarda alors Maui avec le sourire de celle qui revenait à la vie après avoir vaincu son cauchemar, aucun mot de gratitude ne fut alors utile à dire pour Maui. Vacillant à son tour face au rayon de joie infini qu’il sentit dans ses yeux, de quoi en faire tomber les dieux du ciel et dissoudre toute forme de pesanteur terrestre…

Après cet instant, la légende ancestrale raconte que Maui ramassa la tête de l’anguille géante, et il l’enferma dans un sac, et la donna à Hina, en lui disant de ne pas poser le sac à terre avant d’atteindre son village. Puis il lui indiqua de creuser un trou dans son jardin et de placer la tête dedans pour l’enterrer, et qu’ainsi faisant, Hina et son clan ne manqueraient plus jamais de rien. Alors Hina remercia Maui de son aide et se mit en route sur le chemin du retour vers son village. Seulement en chemin elle fit une pause pour contempler la beauté de son Fenua et elle posa le sac à terre. A cet instant la rougeur sanglante de la tête retourna à la terre et en ce lieu, la terre se fissura pour libérer un éclat d’arc en ciel, et alors Hina pu s’émerveiller de voir sortir de terre comme par enchantement, le premier cocotier de l’histoire de son l’île. Alors cette arbre est depuis devenu sacré pour les polynésiens pour ses 1000 vertues qui aidèrent les clans à traverser sereinement le temps.

Enfin Hina rentra joyeuse à son village ou les siens furent infiniment heureux de la retrouver après une absence qui avait paru une éternité, puis la vie continua son court et elle ne cessa de remarquer comme un changement dans l’air, comme une joie de vivre encore plus forte et imperturbable que tout ce qu’elle avait connue de son entourage…

Mauruuru, Ia ora Fenua & Fetia !

1 comments on “Légende de Hina et de l’anguille géante”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s